Paris la Belle Index du Forum
Paris la Belle
A une époque où les tentions se font de plus en plus sentir, où la famine est proche, la capitale de la France semble menacée. Venez aider à l'évolution de la vie de ces quelques personnes qui peut-être feront changer les choses...
 
Paris la Belle Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Présentation de Tia Yelram [FICHE VALIDEE]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Paris la Belle Index du Forum -> Role Play -> Présentation de votre personnage
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tia
* Modératrice - Artiste - Graphiste *
* Modératrice - Artiste - Graphiste *

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2008
Messages: 264
Localisation: bordeaux
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 23 Mar - 15:17 (2008)    Sujet du message: Présentation de Tia Yelram [FICHE VALIDEE] Répondre en citant


Yop !! je fais ce topic pour présenter ma personnage qui j espère vous plaira, je suis désolé pour la longueur de mon histoire mais j'étais très inspirée. Donc voila je vous souhaite une bonne lecture :twisted:


 

Nom et prénom:
Yelram Tia
Surnom:
Aya, Yelia
Age:
17 ans
Sexe:
féminin

Histoire:

L'histoire commence en Jamaïque durant l'année 1711 où la famille Tia est venue s'installer.
 
En effet, la culture de l'opium dans les pays asiatiques était si rentable que les ancêtres de la jeune fille voulurent faire connaître au monde entier cette drogue douce au effet si relaxant. C'est ainsi qu'ils quittèrent les pluvieux pays du soleil levant pour aller s'installer sous le climat chaud et humide de la Jamaïque. Yong tin et Yusika Tin (les arrières grand parents de Tia) achetèrent une petite propriété dans une vallée calme et bien arrosée dans le Nord-Est de l'île. Il eurent deux enfants nées le même jour : 25 Mars 1716 (les grands parents de Tia) à qui ils donnèrent pour la fille un nom jamaïcain : Afari et un prénom asiatique au garçon : Litsu. Ils voulaient comme ça unir les deux cultures. Mais les parents des deux enfant moururent 15ans après et Afari et Litsu reprirent ensemble l'affaire familiale. Or ils se disputèrent très vite à propos d'une histoire de pouvoir et Listu laissa seule sa sœur au pouvoir et préféra quitter la Jamaïque pour retourner en Asie. Afari géra très bien la propriété et elle passa de 5 hectares à 1000 hectares ce qui attira la convoitise de nombreux agriculteurs. Malheureusement durant l'année 1836 une maladie ruina ses plantations. Mais quand elle croyait tout perdue, elle rencontra un beau Jamaïcain Nomé Natouk Yelram venu du sud de l'île qui l'aida à refaire tourner sa propriété. Au fur et à mesure que le temps passait, elle s'attachait à lui et finalement au bout de 9 ans d'hésitation, elle lui proposa de vivre avec. Ce qu'il accepta avec joie et lui proposa même de se marier le 15 Juin 1746. Le mariage fut célébré peu de temps après et Afari tomba en ceinte. Le bébé naquit et fut appelé Nesta, Nesta Yelram, c'était un robuste petit garçon. Au fur et à mesure les trais asiatiques disparurent sur le visage du petit et à l'age de 18 ans on ne pouvait soupçonner ses origines. C'est Grâce à une mère aimante et à un père strict que Nesta devint un homme. Et tout la beauté de sa mère et la carrure de son père se retrouvait en lui et il ne tarda pas à trouver une charmante épouse nommée Hina avec qui il se maria un an plus tard en 1766 . Comme il était en age de reprendre la culture de l'opium et que ses parents voulaient prendre leurs du bon temps. Ils leur léguèrent donc, lui et à sa femme l'entreprise et ils partirent s'installer dans une petit ville sur la côte. Nesta et Hina firent prospérer la culture mais en plus ils créèrent des échanges avec de nombreux pays dans le monde qui s'arrachaient l'opium. C'est aussi à cette époque, que le trafique d'esclave noir faisait rage et même si leurs couleurs de peau étaient semblables à celle des esclaves. Nesta et Hina en firent venir dans leur île et les firent travailler dans les plantations.  
C'était à cette époque que naquit la petite Tia Yelram le 31 Décembre 1771 , joie tant attendu de ses parents. Elle était tout comme eux, une peau couleur chocolat au piment, des yeux noir perçant, des cheveux noisette et des petite taches de rousseur sur le nez. C'était une petite fille très excitée, qui ne pleurait presque pas mais qui avait tout de même son caractère. Durant sa jeunesse, la petite Tia s'était lié d'amitié avec une esclave noire. Elle, aidait celle ci dans ses taches, même si ces parents le lui avait interdit. Si bien qu'un jour il la surprirent entrain d'aider la femme et firent fouetter l'esclave sur le chant. Depuis ce jour, Tia est contre l'utilisation d'esclave dans sa maison, et pour bien montrer à ces parent qu'elle n'apprécie pas du tout leur manières, elle refuse obstinément à être servit par quelqu'un d'autre qu'elle même. Ses parents ayant marre de cette crise d'adolescence, lui dirent que si jamais elle continuait dans cette voix, ils l'enverraient chercher leur esclave elle même à paris et pour ce faire, il lui firent apprendre le français, qu'elle maîtrisa assez rapidement. La jeune fille qui avait maintenant 15 ans laissa de coté sa haine envers ses parents quelques temps. Mais elle fut de nouveau spectatrice de violence non justifier sur un esclave en allant au village acheter à manger (pour elle même bien sure) que sa crise repartie de plus belle et ces parents décidèrent qu'elle irait. La jeune fille vit en ce voyage une occasion de quitter cette terre et d'aller voir de nouveau horizon. Elle accepta sans broncher la punition et se prépara des mois à l'avance pour être sure de ne rien laisser au hasard dans sa future entreprise. La petite Tia avait bien changer depuis le jour où elle avait vu l'esclave se faire fouetter et maintenant ses yeux étaient devenu encore plus noirs, ses taches de rousseur avaient disparues. Ses cheveux n'étaient plus des cheveux mais des long entremêlement de saleté ( appelé par les jeunes des dread locks et qui étaient très à la mode ). Son corps de petite fille était devenu un corps de femme (assez bien former je doit l'avouer ) et grâce au dur labeur qu'elle avait fait en travaillent dans les plantations même si elle n'était pas sensée le faire. Elle avait un corps si fin et si musclé que sa mère en était jalouse.  
Finalement le jour du départ arriva c'était le 10 juillet 1787 et les adieux furent sec et sans émotion de la part de Tia, elle refusa même d'embrasser ses, car la haine qu'elle éprouvé pour eux était telle que plus jamais elle ne voudrait entendre parler deux. Ses parent avaient fait préparer une calèche pour elle, et la jeune fille chargea ses bagages et quitta sa maison.  
Elle n'était jamais allée en ville que se soit en Jamaïque ou ailleurs, ça lui fit donc bizarre de voir toutes ces maisons sans dessus dessous et elle eu un sentiment intense d'étouffement qui se calma quand elle vit l'immense étendue d'eau bleu turquoise. Tia n'eut même pas le temps de goutter à la chaleur de l'eau que déjà on l'appelait pour prendre le bateau.  
Le voyage dura deux semaines et au matin du quatorzième jour Tia aperçue les cote française. Le bateau débarqua dans un petit port dont elle ignorait le nom. Elle passa une nuit la bas et le lendemain matin, quand elle sortie de son hôtel elle vit qu'une calèche avait été préparer pour elle. Elle chargea donc une nouvelle fois ses bagages dedans et monta.  
Les paysages qui défilaient sous les yeux de la jeune fille était vraiment étonnant : des collines à perte de vue, verte,jaune,or ... un ciel bleu plein de nuage et des dames dans les près vêtues de robe pleine de couleur. Elle se demanda comment pourrait-elle bien s'intégrer dans un monde si différent de sien. Mais elle se sentait libre alors même si elle allait en souffrir, elle s'en fichait pas mal. La discution avec le jeune homme prit fin quand ils arrivèrent dans les faubourg de Paris. Elle n'en croyait pas ses yeux : partout autour d'elle sortaient de la tête comme des champignon d'immense maisons en pierre blanche, avec des ornement tous différents, des grandes grilles en fer forgées qui fermaient l'entrée à de splendides jardins ... « Si c'est ça Paris » se disait-elle « je veux y rester toute ma vie ». Mais elle ne savait pas que derrière ces magnifiques immeubles se cachait la perversion de l'argent, la luxure et le crime. La voiture se gara en plein centre ville devant un palais, Tia descendit de la voiture et regarda autour d'elle. Tout était magnifique, comme ses parents l'avaient dit. Elle remarqua le regard dédaigneux d'une femme richement vêtue à son égare, elle voulu questionner son chauffeur sur cet événement mais il était entrain de démarrer la voiture. Elle se retrouva donc seule au milieu de cette place avec son sac et les gens qui la regardait mal. Tia se sentait très mal à l'aise et se mit à courir, à courir à courir et elle arriva finalement devant un bar. Elle n'avait pas remarquer qu'elle avait subitement changer de quartier et que celui ci était beaucoup moins beau que le précédent. Elle s'installa à une table et commanda un verre d'eau, on le lui servit gratuitement et elle partie en quête d'un endroit ou dormir. Ses parent ne lui avaient donné que peu d'argent et à la vue des prix même si elle ne se rendait pas bien compte, elle se sentit mal. Comment allait-elle faire avec si peu d'argent ? Elle trouva après de nombreuses recherches une chambre d'hôtel pas cher ou était comprit tous les repas, l'eau et l'électricité. Elle s'y installa et déçue de cette vision si changeante de la ville, elle s'endormie sur le lit.  
Quand elle se réveilla il faisait jour mais surtout beau. Elle avait l'impression de sortir d'un cauchemar et elle appela sa mère. Mais elle se rendit rapidement compte qu'elle n'était plus chez elle et que personne ne viendrait l'aider. Tia déballa ses affaires restées dans son sac et regarda ses vielles robes. Impossible de sortir avec ça dans la rue, or elle n'avait rien d'autre à se mettre, elle se résigna donc à porter sa plus jolie robe et sorti de l'hôtel. Elle devait maintenant ce rendre dans un entrepôt, où les esclaves de ses parents attendaient sa venue. Elle héla une calèche au coin d'une rue et indiqua l'adresse. Elle y fut rapidement, paya le chauffeur et descendit. Ce qu'elle vit la fit tressaillir. Un grand entrepôt  fermé avec des porte par des cadenas et d'où s'échappait une odeur putride. Elle s'approcha d'une petite cabane où un homme s'était assoupit. Elle le réveilla gentiment et lui indiqua le but de sa visite. L'homme fut étonné de voir une si jeune femme s'occuper d'affaire si spéciales. Ce qui l'étonna surtout était sa couleur de peau. Mais il se dit quelle aussi était peu être une esclave.  Il la fit entrer dans l'entrepôt et lui indiqua où était ses esclaves. Elle s'y rendit en suffoquant. Le lieu où étaient ces pauvres hommes et femmes était vraiment scandaleux. Quand ils la virent entrer il semblèrent étonner de voir qu'une personne de la même couleur de peau qu'eux n'était pas dans la même situation. Tia leur sourit gentiment et prit connaissance de leur nom. Ce fut assez difficile de communiquer car leur langue était totalement différente.  Finalement elle arriva à ses fin et fit sortir les esclaves de l'entrepôt.  L'homme de tout à l'heure lui proposa une calèche à remorque mais elle refusa et emmena les esclaves dans un quartier mal famé ou elle avait entendu dire hier qu'une maison s'occuper de renvoyer les esclaves chez eux. Cette maison était sans doute la solution à tous ses problèmes. Elle questionna des gens sur la localisation de cette maison et la trouva finalement au bout de 5 heures de recherches effrénées. Elle se présenta et expliqua sa situation à un homme qui lui assura de s'occuper de tout. Elle lui laissa les esclave, savant pertinemment qu'il était mieux ici que dans la rue et partie. Elle retourna à son hôtel et décida d'aller chercher du travail le lendemain.
Une fois réveillée et préparée, elle quitta son hôtel.
La ville la subjugua tellement qu'elle ne trouva pas de travail et ce fut pareil les jours suivant. Elle se doutait bien que sa couleur de peau n'y était sans doute pas pour rien, mais elle persévéra. Si bien que sa réserve d'argent diminua très vite et elle fut à la rue. Ne sachant plus quoi faire elle demanda de l'aide à un serveur dans un bar qui lui indiqua les plus mauvais quartiers de la ville où elle trouverait surement du travail. Elle y alla donc et en effet elle trouva un travail qui consistait à danser dans des cabarets la nuit. Tia qui avait toujours aimé danser fut heureuse et on lui proposa même d'être hébergé chez une danseuse ce qu'elle accepta. Elle se lia d'amitié très rapidement avec la danseuse et elles devinrent inséparables. Tia apprit avec elle tout sur Paris : les beaux quartiers où il ne faut pas aller sous peine d'être mal regardé, les bas quartiers où tout le monde et sans dessus-dessous, et enfin le quartier des artistes ou elles se trouvaient actuellement. La danseuse s'appelait claire, sa famille tenait ce cabaret depuis des générations et c'était maintenant son frère le gérant. Ce qui ne l'empêchait pas de vivre dans un petit appartement au 9 rue de la prairie. Elle était aussi musicienne et apprit à Tia à jouer de la guitare sèche. Tia au bout de quelques mois se débrouillait bien et elle allaient toutes les deux dans les rues faire de la musique pour avoir de l'argent. Mais ça ne suffisait pas à boulot en plus. Comme elle bossait le soir de sept heure jusqu'à minuit dans le cabaret et qu'elle jouait de la guitare avec Claire le matin et en début d'après midi. Il ne lui restait plus que la nuit. Ce qui l'entraina à devenir une prostitué pour un mac appelé Georgio.  
C'est ainsi qu'elle vivait sa vie dans Paris, en 7788 elle avait maintenant 17 ans, trois boulot, une amie et une maison.  

 
Caractère: extravertie, sensible, boudeuse, imprévisible et gamine
Description physique: peau couleur chocolat, yeux noirs, taches de rousseur sur le nez, dread locks, corps fin et musclé.
signe particulier: tatouage sur la cheville droite représentant un serpent qui s'enroule sur sa cheville
Statut-Métier: danseuse dans un cabaret, prostitué, et fait de la guitare dans la rue pour gagner un peu plus d'argent

Vos disponibilités pour poster:
( joker )

Comment avez-vous connu le site?: grâce à cthite poulette (morgane pour les intime ;) )

*~*~*~*~*~*~*~*~*

cliquez ici

(\__/)
(='.'=)
(")_(")



Dernière édition par Tia le Mer 6 Aoû - 19:31 (2008); édité 3 fois
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 23 Mar - 15:17 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rubis
* Admin - Courtisane *
* Admin - Courtisane *

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2008
Messages: 158
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 23 Mar - 15:53 (2008)    Sujet du message: Présentation de Tia Yelram [FICHE VALIDEE] Répondre en citant

Woaw superbe histoire la miss!! Je te valide ça tout de suite ^^ ... Pi dès que je trouve comment je te change ton rang et rajoute une jolie couleur à ton pseudo

Essaye seulement de plus jouer sur le fait que ta couleur de peau était mal acceptée à l'époque! Ca peut-être un autre facteur de ta difficulté pour le boulot ou le fric ;)

*~*~*~*~*~*~*~*~*

L'histoire d'une lionne assoiffée de richesse...
Revenir en haut
Tia
* Modératrice - Artiste - Graphiste *
* Modératrice - Artiste - Graphiste *

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2008
Messages: 264
Localisation: bordeaux
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 23 Mar - 15:59 (2008)    Sujet du message: Présentation de Tia Yelram [FICHE VALIDEE] Répondre en citant

Mici beaucoup c'est vrai que j'ai galéré pour l'écrire l'histoire surtout pour bien faire correspondre les dates mais si tu trouves sa bien alors je ne peux en être que enchantée ;)

Si non pour la couleur de peau, oui je voulais faire un truc sur ça mais plus tard tu vois quand elle aura un boulot moins hard que prostituée



*~*~*~*~*~*~*~*~*

cliquez ici

(\__/)
(='.'=)
(")_(")

Revenir en haut
MSN
Rubis
* Admin - Courtisane *
* Admin - Courtisane *

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2008
Messages: 158
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 23 Mar - 16:17 (2008)    Sujet du message: Présentation de Tia Yelram [FICHE VALIDEE] Répondre en citant

Loooool ok ! Enfin pour les dates je te comprends.. xD
*~*~*~*~*~*~*~*~*

L'histoire d'une lionne assoiffée de richesse...
Revenir en haut
Tia
* Modératrice - Artiste - Graphiste *
* Modératrice - Artiste - Graphiste *

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2008
Messages: 264
Localisation: bordeaux
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 27 Mar - 19:51 (2008)    Sujet du message: Présentation de Tia Yelram [FICHE VALIDEE] Répondre en citant

Oui surtout quand on doit les référent ^^ m'enfin maintenant que mon histoire et mise à jour j'espère qu'elle va le rester.
*~*~*~*~*~*~*~*~*

cliquez ici

(\__/)
(='.'=)
(")_(")

Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:43 (2018)    Sujet du message: Présentation de Tia Yelram [FICHE VALIDEE]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Paris la Belle Index du Forum -> Role Play -> Présentation de votre personnage Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom