Paris la Belle Index du Forum
Paris la Belle
A une époque où les tentions se font de plus en plus sentir, où la famine est proche, la capitale de la France semble menacée. Venez aider à l'évolution de la vie de ces quelques personnes qui peut-être feront changer les choses...
 
Paris la Belle Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Le coin de la mendicité

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Paris la Belle Index du Forum -> Role Play -> La ville basse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pouchi
* Admin - Mendiant *
* Admin - Mendiant *

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 115
Localisation: Belgique
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Jeu 27 Mar - 17:42 (2008)    Sujet du message: Le coin de la mendicité Répondre en citant

C'est ici que se rencontrent toutes les classes sociales de paris. Les mendiants tentent de grappiller quelques sous aux plus riches, d'autres essayent carrément de les voler. C'est ici aussi que les riches viennent chercher des domestiques.


*~*~*~*~*~*~*~*~*
http://cestmoimarclepoulaklepauvre.ledomainedespauvres.paris.fr
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 27 Mar - 17:42 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lucielle
* Mendiant *
* Mendiant *

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2008
Messages: 27
Féminin

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 13:53 (2008)    Sujet du message: Le coin de la mendicité Répondre en citant

Allo le monde?

Des heures, des jours, des mois peut-être que Lucielle marchait, sans vraiment trop savoir où elle était. La faim lui prenait le ventre mais craignant que ses parents manquent elle n'avait rien pris à manger. A chaque panneau signalant une ville son cœur bondissait, mais celui de Paris n'arrivait pas. Mais ce matin là lui porta chance...
Il n'y avait pas eu la moindre lueur d'une quelconque étoile, d'un reflet de lune cette nuit là... Et comme si le courage qui lui permettait de continuer n'était lié qu'à la lumière qu'avait toujours projeté sur elle le ciel, elle abandonna et rebroussa chemin. Mais ce matin là, alors qu'un nouveau panneau lui indiquait une ville, ses yeux s'écarquillèrent sous la surprise. C'est totalement perdue qu'elle avait retrouvé sa route, qu'elle touchait son but.
A chaque tournant son regard s'étincelait un peu plus. Les quartiers qu'elle visitait actuellement, les bâtiments, les gens se promenant dans la rue, tout était si beau ! Mais bien vite elle découvrit que tout n'était qu'illusion, que tout ce beau monde n'était qu'une pomme pourri de l'intérieur. La demoiselle le remarqua pour la première fois lorsqu'elle se décida à demander où elle pourrait dormir à un de ces si bel homme dont elle ne cessait de croiser la route. C'est en la dévisageant avec dégoût qu'il poursuivit sa route, feignant de ne pas avoir été dérangé. Elle crut d'abord à une erreur mais c'est une bonne dizaine de fois qu'elle subit cette humiliation de nouveau.
Les larmes aux yeux, son petit cœur brisé en milles morceaux, Lucielle courut le plus vite, le plus loin possible. Bousculant les gens, trébuchant pour se relever et partir plus vite encore la jeune femme ne remarquait même plus les décors qui changeaient au fur et à mesure autour d'elle. Elle n'avait plus qu'une idée en tête, fuir cette horrible ville. Une nouvelle chute dans un cul de sac et elle s'immobilisa enfin, ses petits genoux et coudes noueux tout endoloris, mais surement moins que son cœur.
Tout était sale autour d'elle, et ses pleurs redoublèrent plus encore. Ce n'est que maintenant qu'elle remarqua comme la tenue des personnes passant devant sa petite ruelle avait changé. Mais où avait-elle atterri?


Il y a quelqu'un? S'il vous plait ! Aidez moi je suis perdue... Je vous en supplie...
*~*~*~*~*~*~*~*~*

Petite demoiselle en détresse...
Revenir en haut
Pouchi
* Admin - Mendiant *
* Admin - Mendiant *

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 115
Localisation: Belgique
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Sam 24 Mai - 20:02 (2008)    Sujet du message: Le coin de la mendicité Répondre en citant

Marcel revenait d'une journée comme les autres. Passée à chercher de quoi manger. Pas beaucoup de choix s'ouvraient à lui. C'était tous les jours pareil. D'abord on commençait par mendier. Rester toute une journée debout, ou assis sur une bordure, à regarder les nobles passer.. Parfois en ayant la chance de tomber sur un homme bon, qui donnerait quelques cents. Mais encore des jours comme ça sont rares. Bien souvent, les recettes de cette quête ne suffisaient pas à trouver de quoi se nourrir. Et les journées se terminaient à faire les poubelles des grandes cuisines, espérant trouver encore quelque chose à manger.. sans se faire jeter, car un mendiant dans un coin comme celui là... ce n'était jamais bien vu.

Ce jour là il avait eu énormément de chance. Il avait réussi à trouver dans une poubelle un reste de poulet. Il avait l'air plus ou moins frais, certes cela composerait un très maigre repas, mais après une longue journée sans rien manger, cela suffisait à contenter son estomac. Il avait aussi réussi à dérober un vieux blouson. Un peu trop grand pour lui... Mais les hivers étant de plus en plus rudes, cela pourrait lui servir d'ici quelques mois.

Sur sa route, à quelques pas de sa "tannière", il croisa une petite femme. Quoi qu'il s'agissait peut-être d'une enfant. Elle avait l'air jeune... mais la fatigue la faisait vieille à la fois. Marcel ralenti le pas, s'approchant doucement. Petit à petit il remarqua qu'elle sanglotait. Ne sachant trop que faire, malgré tout timide, il se pencha vers la demoiselle.


Mademoiselle...

Elle ne semblait pas réagir. En fait ses pleurs couvraient sa voix. Mais très timide il décida de lui toucher l'épaule pour attirer son attention.

Madame..

*~*~*~*~*~*~*~*~*
http://cestmoimarclepoulaklepauvre.ledomainedespauvres.paris.fr
Revenir en haut
MSN
Tia
* Modératrice - Artiste - Graphiste *
* Modératrice - Artiste - Graphiste *

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2008
Messages: 264
Localisation: bordeaux
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 25 Mai - 14:06 (2008)    Sujet du message: Le coin de la mendicité Répondre en citant

La jeune Tia avait encore passé une nuit au café des artistes, mais cette nuit n'avait pas été comme les autres. Grâce à la venue d'une personne assez bien placé, elle avait réussit à faire le double d'entrée qu'à l'ordinaire. Ses affaires marchaient donc bien pour le moment.
Sans s'en rendre compte, elle s'était dirigée vers le coin de la mendicité où toutes les personnes en manques d'argent attendaient impatiemment que quelqu'un d'un peu plus riche daigne leur donne une misérable pièce.
Tia était scandalisée de voir tant de gens allongés dans les rues vêtus de guenilles. Elle pressa le pat cette vision de gens si mal lui ramener en mémoire sa jeunesse au milieu des esclaves de ses parents.
Elle avait presque quittée ce quartier quand sa route croisa celle d'un homme et d'une jeune femme. La demoiselle paraissait totalement épuisée et l'homme à coté d'elle lui parlait mais elle ne semblait pas l'entendre.
Tia s'approcha deux et dis :


Bonjour je ne sais pas si je vais vous être d'une grande aide, mais vous voir tous les deux comme ça me fend le cœur.

Elle ne savait pas pourquoi mais la misère de ces deux personnes la touchait plus que celle des autres. Peut être est-ce à cause de la jeunesse de la femme ? Elle n'en savait rien.

Je tiens un cabaret et si l'envie vous prend de bien dormir et manger gratuitement il se trouve dans le quartier des artistes. Je sais que c'est dur ce que vous vivez. Si vous avez besoin de quelque chose demandez Tia du céfé des artistes, ils vous indiqueront le chemin.


Elle leur sourit en espérant qu'il accepterais de venir, elle pourrait toujours les employer et les loger dans le cabaret. Elle donna à l'homme les quelques pièce que contenait son porte-monais leur jeta un dernier regard et partie en direction de chez elle.
*~*~*~*~*~*~*~*~*

cliquez ici

(\__/)
(='.'=)
(")_(")

Revenir en haut
MSN
Pouchi
* Admin - Mendiant *
* Admin - Mendiant *

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 115
Localisation: Belgique
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Dim 25 Mai - 18:27 (2008)    Sujet du message: Le coin de la mendicité Répondre en citant

Marcel avait complètement dévisagé l'étrangère et demeurait très étonné de cette "visite". Il était rare que les bonnes gens s'intéressent aux mendiants. Mais il se méfiait toujours de ce genre de personnes. Il n'aimait la pitié que l'on pouvait lire dans les yeux de certains.. Et, refusant cette pitié, il ne savait comment recevoir le geste de l'artiste. D'une part, il n'avait que faire de l'aide de la jeune dame.. Au diable ces quelques piécettes.. Il vit depuis plusieurs années dans cette situation et s'en sort toujours. Il ne voulait pas avoir recourt à l'aide d'une étrangère, qui, pour il ne sait qu'elle raison, passait si proche des ruelles dangereuses de la ville basse. Mais le regard de l'artiste semblait différent et sincère. Les quelques pièces, qui traînaient devant lui pouvaient quand même l'aider quelques jours.

Il s'abaissa pour les ramasser. Mais le temps de les rassembler, l'artiste avait disparue derrière le coin de la rue. Il se redressa, fit mine de la rattraper, avant de décider de rester auprès de la demoiselle qu'il avait trouvée là. Après tout elle avait peut-être prêté attention au nom de l'artiste et à celui du cabaret ou ils pourraient la retrouver...

Marcel s'accroupit à un mettre de la demoiselle, la regardant mais ne sachant toujours que dire, que faire..

*~*~*~*~*~*~*~*~*
http://cestmoimarclepoulaklepauvre.ledomainedespauvres.paris.fr
Revenir en haut
MSN
Lucielle
* Mendiant *
* Mendiant *

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2008
Messages: 27
Féminin

MessagePosté le: Dim 25 Mai - 23:07 (2008)    Sujet du message: Le coin de la mendicité Répondre en citant

Ambiance

Il lui paraissait des heures qu'elle avait échoué sur ce semblant de trottoir, lorsqu'enfin, une once d'espoir lui revint. Des échos de pas s'approchaient. Sans même relever la tête seulement, elle perdit de nouveau cette petite étincelle qui lui chatouillait le ventre. Ce n'était, elle pensait, qu'un autre mendiant venu lui demander de l'argent en imaginant qu'elle ne s'était peut-être que perdu. Faux, et pourtant vrai à la fois.
Malgré tout elle leva un regard lorsqu'elle sentit sa main se poser sur son épaule, prête à s'excuser d'être sans le sou et de ne pouvoir venir en aide à l'inconnu. Quelle surprise lorsqu'elle croisa son regard qui lui inspirait tant de pitié et d'envie de lui venir en aide à la fois. A la main il tenait un petit os de poulet et il portait même un gros manteau dans lequel il devait avoir bien chaud ! Le vent se levait et elle s'y serait bien réfugié.. Mimant un sourire elle lui répondit poliment.


Bonsoir monsieur. Excusez ma tenue certes peu convenable mais un petit accident m'empêche de me lever pour en adopter une meilleure. Un entorse sans doute...

Mais alors même qu'elle finissait une femme approchait. Son regard exprimait lui aussi de la pitié et elle leur proposait même le repas et le gîte. Fallait-il lui faire confiance? N'était-ce pas trop risque de tenter le coup. Mieux vaudrait voir cela plus tard, quand elle n'aurait vraiment plus rien à perdre même... L'inconnu en tout cas ramassa les pièces lançaient alors même que la jeune femme les quittait..

Croyez vous que nous devrions la suivre monsieur? Je suis sans le sou et la faim me tien le ventre. Ceci sans compter les frissons qui me parcourent...
*~*~*~*~*~*~*~*~*

Petite demoiselle en détresse...
Revenir en haut
Pouchi
* Admin - Mendiant *
* Admin - Mendiant *

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 115
Localisation: Belgique
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Lun 26 Mai - 13:30 (2008)    Sujet du message: Le coin de la mendicité Répondre en citant

Marcel se rendit compte que la jeune fille était encore moins bien que ce qu'il pouvait s'imaginer. Elle avait du mal à tenir debout. Cela se confirma quand elle lui expliqua qu'elle pensait à une entorse. De plus elle grelotait sans cesse. De suite, il enleva la grosse veste qu'il avait dénichée quelques heures auparavant, et la passa autour de la jeune demoiselle. Il lui restait de toute façon son blouson vieux de l'armée, cela lui suffisait amplement.

Passez ceci. C'est sans doute trop grand mais ça vous tiendra bien au chaud, c'est déjà ça.

Il avait remarqué aussi que la jeune demoiselle ne quittait pas des yeux la cuisse de poulet qu'il tenait en main. Ne sachant depuis combien de temps elle errait, il pensait à le lui donner. Mais il avait lui aussi la dalle... Plusieurs fois ses yeux parcouraient tantôt la demoiselle tantôt la cuisse de poulet. Finalement il prit une décision.


Tiens, prends-le. Tu en as sans doute plus besoin que moi.

Puis il se mit à parler de la dame qui était venu leur rendre visite.

Ce genre de situation ne me plaît pas trop. J'ai perdu confiance en autrui il y a bien longtemps. Depuis je ne cesse de me dire que chaque geste, de qui il vienne, est longuement calculé, dans un intérêt propre. Je ne sais trop que faire. Mais il est sur que cela nous permettrai sans doute d'une fois manger à notre volonté, et de passer une bonne nuit. Ceci qui m'importe le plus est votre pied. Je pense qu'il faut essayer de trouver un moyen de te faire soigner. Ne sachant ce que c'est on ne peut pas laisser votre corps déjà si faible à lui-même. Je pense donc que nous devrions sauter sur cette opportunité et tenter de te faire soigner une fois la bas.


A chaque fois qu'il avait ouvert la bouche, Marcel avait remarqué qu'il ne cessait d'alterner le tu et le vous. Il ne savait pas comment s'adresser à la dame. La situation dans laquelle ils se trouvaient les rapprochaient mais il n'étaient encore l'un pour l'autre que des inconnus...
*~*~*~*~*~*~*~*~*
http://cestmoimarclepoulaklepauvre.ledomainedespauvres.paris.fr
Revenir en haut
MSN
Lucielle
* Mendiant *
* Mendiant *

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2008
Messages: 27
Féminin

MessagePosté le: Mer 28 Mai - 12:22 (2008)    Sujet du message: Le coin de la mendicité Répondre en citant

Alors qu'un nouveau frisson parcourait l'échine de la nouvelle mendiante, le charmant inconnu lui tendit son manteau, dans un geste d'infini bonté! "Passez ceci. C'est sans doute trop grand mais ça vous tiendra bien au chaud, c'est déjà ça." Son regard étincela et un grand sourire illumina son visage bien trop sombre. Mais celui-ci disparu bien vite... Lucielle malgré la situation ne perdait pas ses bonnes manières et en l'occurrence, l'homme était dans la même situation qu'elle. Il avait surement aussi froid...

Oh ne vous inquiétez pas pour moi je suis réchauffée de nature, nul besoin d'une veste quelconque !

Elle lui sourit de nouveau et fit son possible pour masquer un nouveau frisson, mais cet homme fort charitable ne s'arrêta pas à son manteau. En effet sans même reprendre sa veste il lui tendit aussi sa cuisse de poulet. "Tiens, prends-le. Tu en as sans doute plus besoin que moi. " Un véritable luxe vu leur situation ! Son premier réflexe fut de se jeter sur la nourriture, mais bien vite elle reprit conscience. Par chance Lucie parvint à masquer plus ou moins bien son geste en mimant de pousser cette petite cuisse si appétissante vers le jeune homme.

Monsieur, je vous assure, tout va bien... Juste cette petite blessure à la cheville... Je m'amusais et j'ai couru jusqu'ici. Je me suis simplement perdue et blessée. Tout ira bien quand... quand j'aurais...

Elle ne finit pas sa phrase. Sa petite aventure virait au suicide. A présent la demoiselle se retrouvait dans une ville inconnue sans le moindre sou, affamée, épuisée, et blessée. Rien ne pouvait plus la sortir de là. Par chance il ne remarqua pas son hésitation et poursuivit. "Ce genre de situation ne me plaît pas trop. J'ai perdu confiance en autrui il y a bien longtemps. Depuis je ne cesse de me dire que chaque geste, de qui il vienne, est longuement calculé, dans un intérêt propre. Je ne sais trop que faire. Mais il est sur que cela nous permettrai sans doute d'une fois manger à notre volonté, et de passer une bonne nuit. Ceci qui m'importe le plus est votre pied. Je pense qu'il faut essayer de trouver un moyen de te faire soigner. Ne sachant ce que c'est on ne peut pas laisser votre corps déjà si faible à lui-même. Je pense donc que nous devrions sauter sur cette opportunité et tenter de te faire soigner une fois la bas."

Et si au lieu de se chamailler à propos d'une cuisse de poulet et d'un manteau que vous avez surement gagné durement, nous profitions de cette offre le temps d'une soirée? Cette femme soignerait ma cheville et puis... Si vous n'avez pas confiance nous n'aurions qu'à nous enfuir au petit matin ! Je n'aime pas vraiment cela mais je préfère suivre votre instinct. Vous êtes surement là depuis bien plus longtemps que moi !
Mais avant... Quel est votre nom? Et si vous acceptez de faire un petit bout de chemin avec moi... Ne vaudrait-il pas mieux que l'on se tutoie?


Un sourire brillait de nouveau sur son visage. Cet homme était tout ce dont elle avait besoin en ce moment... Un peu de compagnie, et surtout de la compagnie amicale !
*~*~*~*~*~*~*~*~*

Petite demoiselle en détresse...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:39 (2018)    Sujet du message: Le coin de la mendicité

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Paris la Belle Index du Forum -> Role Play -> La ville basse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom